La couverture est une partie très importante de votre logement car elle le protège de l’humidité, des intempéries et du froid. Elle protège donc le reste du bâti : gros-oeuvre, revêtements des murs et des sols etc. Il faut la réparer très rapidement en cas de fuite. Vous pensez peut-être que les fuites sont un problème imprévisible et qu’on ne peut rien faire contre elles. Ce n’est pas vrai ! On peut tout à fait les prévenir en suivant les conseils sur cet article.

Pourquoi surveiller les infiltrations d’eau par la toiture ?

Les fuites d’eau par la toiture sont le signe d’un problème important. Même dans les pires conditions météorologiques, la couverture doit rester parfaitement étanche. S’il y a une infiltration, cela est donc le signe d’un problème à régler quelque part. Vous pouvez donc être reconnaissant d’avoir détecté ce problème. 

Généralement, une infiltration provient d’une mauvaise évacuation de l’eau le long du toit, ou d’un défaut de la couverture, ou de gouttières bouchées.

Comment prévenir les fuites ?

1. Vérifier les combles

Si vous pouvez accéder à la sous-toiture depuis les combles, allez y pour l’inspecter. Vous pourrez très facilement voir si vous avez une infiltration. Cela vous permettra de voir beaucoup de choses que de l’extérieur vous n’auriez pas vu. Par exemple, vous pouvez vérifier que l’écran sous-toiture soit en bon état.

De plus, s’il y a des moisissures, des champignons ou une mauvaise odeur, c’est surement un signe d’humidité et donc d’infiltration.

2. Prendre soin de ses gouttières

Pour éviter les fuites, il faut tout d’abord nettoyer et déboucher ses gouttières aussi régulièrement que nécessaire. Elles ont l’air anodines mais les gouttières sont très importantes pour votre couverture ! En effet, si une gouttière déborde, l’eau s’écoule mal et se dirige là où elle ne devrait pas, la toiture n’étant pas faite pour ça, vous risquez une infiltration.

En particulier, en automne, les feuilles peuvent obstruer et boucher facilement les gouttières, d’autant que la poussière et la pluie s’en mêlent, ce qui crée facilement des bouchons. Cela crée donc de l’eau qui stagne au lieu de couler. Lentement, par capillarité, cette eau peut s’infiltrer. 

Pour éviter ce risque, il n’y a qu’une chose à faire : nettoyer ses gouttières régulièrement.

3. Inspecter sa toiture

Pour cela, vous devrez vous approcher le plus près possible de votre toiture. Faites attention à votre sécurité, car ne pas se blesser reste le plus important. 

Faites le tour de votre couverture afin de vérifier que toutes les tuiles ou ardoises sont en bon état et à leur place. Elles peuvent par exemple casser ou se déplacer. Il est très important que votre toiture sont en parfait état. 

De plus, vous pouvez vérifier le bon état des gouttières et des chéneaux, et éventuellement les déboucher. 

Cette inspection est à faire une fois par an.

4. Vérifier les joints et les solis

Dans l’étanchéité, un des points faibles est les raccords entre les différents éléments. Il en existe de nombreux sur les couvertures, on les appelle les « solins ». Ils peuvent se trouver entre deux pans du toit, autour d’un conduit de cheminée etc.

Il faut régulièrement vérifier les solins : ils peuvent être fissurés, décollés, avec une fixation détachée… Si c’est le cas, prévenez vite un professionnel.