Dans le language courant, il arrive souvent que l’on confonde chéneau et gouttière. Comme vous allez le voir dans cet article, ce sont deux parties de la toiture qui sont assez proches. D’ailleurs, une gouttière est un type particulier de chéneau.

Qu’est ce qu’un chéneau ?

Un chéneau est le canal d’écoulement des eaux pluviales au sens large. Il peut donc englober les gouttières. Cependant, le chéneau a normalement un sens plus précis.

Un chéneau est un canal d’écoulement qui est normalement posé directement sur la toiture, par exemple entre plusieurs versants ou en bas de la toiture. La gouttière, elle, est accrochée à la toiture par des crochets. Le chéneau fait donc s’écouler l’eau vers les gouttières. 

On voit rarement les chéneaux car ils ne sont pas visibles du sol. De plus, on a arrêté d’en poser, au profit des gouttières. Elles sont plus simples à poser, même si parfois, on doit en poser plus que  si on utilisait des chéneaux. On peut encore les poser sur des toitures complexes ou sur des couvertures de grandes superficies comme celles des bâtiments industriels.

Autres différences entre chéneaux et gouttières

La principale difficulté avec les chéneaux est leur entretien. 

Les chéneaux n’étant pas visibles depuis le sol, on ne peut pas savoir s’ils fonctionnent correctement ou pas. Au contraire des gouttières, qui elles sont visibles. Si un chéneau fuit, qu’il est percé, ou qu’il déborde, cela peut créer un dégât des eaux grave. Il faut donc vérifier plusieurs fois par an, et surtout en automne, que les chéneaux ne sont pas obstrués, notamment par des feuilles.

C’est d’ailleurs en raison de ces risques que les chéneaux sont normalement équipés d’orifices de trop-plein. Leur but est d’éviter un dégât des eaux en cas d’obstruction. Seulement, il faut vérifier que ces orifices ne sont pas bouchés également. 

Les chéneaux sont fabriqués dans les mêmes matériaux que les gouttières, à savoir le zinc, aluminium, ou inox. Ils sont souvent fabriqués sur-mesure et leur taille varie en fonction de la surface de la toiture.